Mise à jour: 29/08/2015 à 15H37 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud à moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
CHAMPIONNATS DU MONDE D’ATHLETISME
LE KENYA MENE LA DANSE
Abdoulaye THIAM | 29/08/2015 | 15H10 GMT
 
(Beijing, CHINE) – Quatrième lors des championnats du monde d’athlétisme de Moscou en Russie (2013), le Kenya pourrait réussir une grosse performance à Beijing en terminant à la tête du classement des médailles. A une journée de la fin des compétitions, ce pays Est-africain s’est déjà installé sur le toit du monde devant les Etats-Unis, la Jamaïque et la Grande Bretagne avec onze médailles dont six en or.  
 
A une journée de la fin des championnats du monde Beijing (22 au 30 août), soient neuf finales à disputer, le Kenya caracole à la tête du classement des médailles. 
Mis à l'index en compagnie de la Russie pour des problèmes supposés de dopage avant la compétition, les Kenyans enflamment le Nid d’Oiseau. 400 m haies avec Nicholas Bett et le 800 m, plus attendu, avec David Rudisha. Sans occulter, Julius Yego qui a été sacré champion du monde du javelot. Une première pour le Kenya, avec un jet à 92,72m qui lui a permis de devenir le troisième performer de tous les temps, mercredi soir à Pékin.
Le pays Est-africain survole ainsi à la tête du classement des médailles devant les Etats-Unis, la Jamaïque de Usain Bolt et de Fraser, la Grande Bretagne, avec un total de 11 médailles dont six en or, trois en argent et deux en bronze. 
 
Rappelons que lors des championnats du monde de Moscou en 2013, le Kenya était la première nationale africaine, mais elle avait terminé à la 4ème place avec 5 médailles d’or, 4 en argent et 3 en bronze, derrière la Russie (1ère), les Etats-Unis (2ème) et la Jamaïque (3ème). 
 
Alors qu’en 2011 à Daegu (Corée du Sud), il avait fini troisième derrière les Etats-Unis et la Russie. Mais devant la Jamaïque. Tout comme à Berlin en 2009. 
Grâce donc à cette performance notée à Beijing par les athlètes kenyans, l’Afrique est assurée de récolter une bonne moisson, avec notamment l’Ethiopie qui a eu déjà une médaille d’or avec l’inévitable Genzebe Dibaba et deux médailles en argent. Sans occulter l’Erythrée, qui a créé la surprise dans ces Mondiaux à Pékin, avec Ghirmay Ghebreslassie devenu à 19 ans le plus jeune champion du monde du marathon. Et dire qu'il ne s'agissait que de sa 4ème expérience sur la distance (42,195 km)! Les principaux favoris ont tous échoué dans la chaleur caniculaire de Beijing.
 
L’Egypte, la Tunisie (une médaille d’argent pour chaque pays) et l’Ouganda (une médaille de bronze) clôturent la liste des pays africains qui ont pour le moment inscrit leur nom au tableau des médailles. 
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
AFROBASKET 2015 – SENEGAL-NIGERIA CE SOIR A 17H30
LE GRAND BOND VERS LE SACRE
DEVELOPPEMENT DE L’ATHLETISME AFRICAIN
LE MALI EXHORTE COE A POURSUIVRE LES PROJETS DE DIACK
HAMAD KALKABA MALBOUM, PRESIDENT DE LA CONFEDERATION AFRICAINE D’ATHLETISME
«SEBASTIAN COE M’A PROMIS LE SECTEUR DU DEVELOPPEMENT»
¼ DE FINALE AFROBASKET (SENEGAL-ALGERIE : 75-58)
LES «LIONS» ASSOMMENT LES FENNECS ET SE HISSENT DANS LE CARRE D’AS
AFROBASKET - QUART DE FINALE
LE SENEGAL MATE L’OUGANDA ET ATTEND L’ALGERIE
NICOLAS DEBRIMOU, PRESIDENT DE LA FEDERATION IVOIRIENNE D’ATHLETISME
«LE CIAD NE SUFFIT PLUS POUR L’ATHLETISME AFRICAIN»
CANOE-KAYAK - NATIONALITE SENEGALAISE ACCORDEE AU SLALOMEUR
JEAN PIERRE BOURHIS RAME VERS L’OR AUX JO DE RIO
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22